Histoire et légendes du Café

Légendes du Café

L’origine du café fait l’objet de plusieurs légendes.

La première légende dit que lors d’un feu de forêt en Abyssinie (Éthiopie) les caféiers auraient dégagé leur odeur si délicieuse que l’on connait bien chez les torréfacteurs. Les abyssins ont alors récupéré les grains, les ont pilés puis infusés.Caravane de marchands de café Une autre légende dit que ce sont des chèvres en Éthiopie qui auraient mangé des cerises de « coffea arabica » et auraient eu un comportement différent en sautant et montrant beaucoup d’énergie. Cette légende existe au Yémen ou un berger à constaté que ses chèvres étaient excitées et très vives après avoir mangé des feuilles et des baies d’un arbuste jusque là inconnu. Il fit part de ses remarques au monastère proche de chez lui et les moines allèrent récolter des cerises de ce fameux arbuste. Ils les firent sécher puis infuser et eurent à leur tour un comportement agité qui fut considéré comme une révélation divine.

Histoire du Café

Au VIIIème siècle les feuilles et les fruits étaient consommés en infusion. Ce n’est qu’à partir du XVème siècle que les arabes ont commencé à décortiquer les cerises, les faire griller et enfin les moudre pour obtenir la fameuse boisson stimulante. A partir du XVIème siècle c’est le début de la conquête du monde :  Tout d’abord au Yémen, via le port d’AL-MOKA qui prend rapidement la place de plus gros port du Moyen Orient. C’est à Constantinople que le premier café à ouvert en 1554, ensuite c’est à Venise en 1615, puis Vienne en 1640, Marseille en 1654 et Paris en 1686.

Les français importèrent le café en Martinique et à Saint Domingue vers 1720, la France devient alors le premier pays producteur en 1775. Premier café à Constantinople en 1554 En 1718 les Hollandais introduisirent le caféier au Surinam (nord ouest de l’Amérique du Sud) puis le café gagne tout le nouveau monde pour en devenir le berceau de la production mondiale. Une nouvelle plantation fut créée à Para au Brésil, à partir de plants importés de Guyane Française. Une nouvelle variété, importés de Goa, fut ensuite introduite dans la région de Rio de Janeiro. C’est en 1730 que les Britanniques introduisent le café en Jamaïque, c’est à ce moment là que débute la fabuleuse histoire du Jamaïque Blue Mountain. Puis vers 1750 l’exploitation débuta au Guatemala, 1779 au Costa Rica  par Don Francisco Xavier Navarro qui importa des plants Cubains.  Vers 1790, c’est le Mexique qui débuta la production. En 1825, des plants de la région de Rio furent importés à Hawai, c’est toujours l’unique zone de production des États-Unis. C’est en 1878 que le café fit son retour aux sources quand les britanniques établirent des plantations au Kenya qui furent renforcées en 1901 par des plants issus de la l’ile de la Réunion. En 1887, les français lancèrent une plantation au Tonkin (aujourd’hui le Vietnam) et en 1896, les premiers caféiers  firent leur apparition en Australie dans la province du Queensland.

Ainsi, le secret si jalousement gardé par les arabes acheva de se répandre par le monde.